102 ans après la fin de la guerre 1914-1918, que la France lance un message fort à travers des actes concrets pour la paix

Publié le par anonyme

102 ans après la fin de la guerre 1914-1918,
que la France lance un message fort
à travers des actes concrets pour la paix
 
 
DÉCLARATION DU MOUVEMENT DE LA PAIX
A L’OCCASION DU 11 NOVEMBRE 2020
 
 
La première guerre mondiale a provoqué des millions de victimes civiles et militaires, des destructions inégalées. Ce 11 novembre 2020, rendons hommage à toutes les victimes mortes sur les champs de bataille au nom de la défense du pays et des libertés, à toutes les victimes civiles ou militaires qui ont perdu la vie, la santé ou leurs biens. Rendons hommage à toutes celles et tous ceux qui ont essayé d’éviter la guerre et les morts inutiles. Demandons la réhabilitation des fusillés pour l’exemple. Que la France agisse pour le droit de l’homme à la paix et travaille à la promotion de tous les droits humains dans le respect de la Charte des Nations Unies.

Ce 11 novembre, par respect à toutes ces victimes, nous devons agir pour éviter les guerres et pour sauver les vies en poursuivant le travail de mémoire et de réflexion et en décuplant nos efforts pour la paix.

Dans tous les domaines, de nouvelles solidarités et de nouveaux réseaux se construisent au plan mondial et expriment l’aspiration et la volonté des peuples de vivre en paix, de solidarité, de justice et de fraternité. Mais les intérêts économiques, financiers, géopolitiques, les volontés de puissance et de domination qui ont été parmi les causes profondes de cette guerre sont toujours des dangers actuels. Dans le contexte d’une guerre économique mondialisée qui maintient les inégalités de développement, amplifie les injustices, menace l’avenir de la planète et la survie de l’humanité, renforce le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et développe les nationalismes, autant d’éléments qui alimentent la militarisation des relations internationales et peuvent être les facteurs de conflits nouveaux, l’action pour la paix est plus que jamais d’actualité.

Dans ce contexte, l’éducation à la paix doit être une priorité. Elle est une composante essentielle de la construction d’une citoyenneté universelle dans le combat contre les orientations néfastes de la politique de notre pays, contre les idées rétrogrades de l’islamisme radical, dans le combat pour le respect des traités internationaux comme le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) qui entrera en vigueur en janvier 2021, dans le combat contre le projet du Service national universel (SNU) qui risque de pervertir la jeunesse.

Qu’en ce 11 novembre 2020, la France envoie un message de paix, pour annoncer l’élaboration d’une politique de paix, pour ratifier et faire ratifier le TIAN, pour stimuler les peuples du monde et leurs représentants à agir, pour la réalisation des 17 Objectifs de développement durable (ODD), pour la résolution des conflits par la négociation, pour la reconnaissance de l’Etat de Palestine et pour une paix juste et durable au Moyen-Orient, pour la diminution des dépenses d’armement au profit des besoins des populations, combattre la pandémie et pour la sauvegarde de la planète et l’arrêt du commerce des armes.

Cent ans après 1918, décuplons nos efforts pour éviter les millions de victimes civiles et militaires, pour vaincre la pandémie, pour éradiquer les guerres, pour sauver la planète.

Pour ce 10 novembre, Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement, de nombreux scientifiques dont des prix Nobel de la Paix ont lancé un appel international aux dirigeants des Etats détenant des armes nucléaires.

Qu’en ce 11 novembre 2020, la France lance un message fort par des actes concrets pour la paix dans le monde.

A Paris, le 11/11/2020
Le Mouvement de la Paix

Publié dans 11Novembre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article