Non au Salon de l’armement à Paris-Villepinte du 11 au 15 juin 2018

Publié le par anonyme

Du 11 au 15 juin, va se dérouler à Paris-Villepinte l’édition 2018 du plus grand salon international de l’armement « Eurosatory ».
Les représentants de forces armées et des polices du monde entier vont se rencontrer pour découvrir les dernières innovations
de l’armement et de la répression de masse. Ainsi, les fauteurs de guerres, fabricants et marchands d’armes, vont rencontrer
des dignitaires de tous les régimes pour répondre à leurs demandes sécuritaires toujours plus importantes.
N’oublions pas que personne n’achète des armes pour ne pas les utiliser et que les principales victimes seront, comme toujours, les
civils. Les conflits dans le monde génèrent un nombre croissant de drames humains, de réfugiés et de catastrophes écologiques.
Alors que le monde connaît de nombreuses tragédies guerrières, ce salon est indécent, provocateur et inhumain !
« Le monde est sur-armé et la paix est sous-financée ». Cette formule de M. Ban Ki Moon, ancien Secrétaire général des Nations-Unies, est
plus que jamais d’actualité. En effet, nos gouvernements se réjouissent des contrats d’armement mais ne tiennent pas leurs promesses dans
le financement de la solidarité internationale.
 Nous exigeons que les près de 2000 milliards de dollars consacrés annuellement aux dépenses militaires dans le monde soient réaffectés à des secteurs qui profitent
à tous. Les compétences et les équipements mis en œuvre pour la conception et la fabrication des machines de guerre peuvent être convertis pour être davantage
au service du progrès de l’Humanité.
 Nous demandons que l’innovation aille vers les besoins sociaux, éducatifs, de santé et de préservation de la planète au lieu d’aller vers la sophistication des instruments
pour tuer.
 Nous demandons que le gouvernement français cesse la vente d’armes aux pays fauteurs de guerre dont les intérêts sont à l’opposé de celui des populations du
monde entier.
 Nous demandons l’ouverture d’un grand débat national sur le commerce des armes avec une transparence totale des données.
Nous dénonçons ces salons de l’armement et demandons l’abolition de tous les supermarchés de la mort.
Signons cette pétition, rassemblons-nous dans nos villes et à Paris pour faire entendre cette revendication vitale.
Premiers partenaires : Cessez d’Alimenter la Guerre/StopFuellingWar- Union Pacifiste Française - les Désobéissants - Femmes Solidaires - Le Mouvement de la Paix
- Association Réseau Espérance - Association des Anciens Appelés d’Algérie contre la Guerre (4ACG) - BDS - MAN-IdF - Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne
-MRAP - MIR

Publié dans eurosatory

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article