Mouvement de la Paix 19: les actions de mars et avril 2017

Publié le par anonyme

3 Mars : La chorale des Amis de Louise

 

Pour la 2ème fois, cette troupe de Limoges s'est produite à Brive. Elle a présenté, en chansons, poèmes et textes de l'année 1936.

 

Un public averti était présent.

 

23 Mars : Soirée Colombie

 

avec notre amie M .Picano, membre du bureau national, venue de Lyon ; elle était assistée d'Odile et d'Henri.

 

Elle a apporté un éclairage sur les accords de paix signés entre le gouvernement colombien et les représentants des Farc.

 

Elle a insisté sur la fragilité de ces accords car les milices d'extrême droite et un groupe de rebelles (non Farc) n'ont pas déposé les armes. Par ailleurs, les assassinats de personnalités de gauche continuent et menacent la véritable paix. Malgré tout un léger espoir persiste.

 

Samedi 8 Avril:Assemblée générale élective

 

Samedi matin à 10 heures, le mouvement avait invité un certain nombre d'organisations,culturelles, syndicales, politiques, pour un débat sur les problèmes les plus importants concernant la paix.

 

3 organisations étaient présentes ainsi que 24 de nos adhérents. Ce fut un débat très riche qui montra toutes les difficultés que nous devons combattre dans un contexte de guerres larvées ou pas, de menaces et de dangers que représentent l'OTAN, les USA, la Corée du Nord, la Turquie, Israël, DAESH et bien d'autres pour la paix dans le monde.

Mais là aussi, un espoir existe car de nombreuses personnalités prennent position et à l'intérieur des peuples, les forces de la société civile se mobilisent.

 

Samedi 8 Avril à 14 heures

 

Ce fut le congrès départemental. Rapport moral, rapport d'activités, rapport financier (tenue des comptes remarquable) furent votés à l'unanimité. A l'issue de la réunion, le Comité départemental fut élu à l'unanimité.

 

 

Le jeudi 6 avril, un certain nombre d'entre nous ont participé à la commémoration des CENT ANS de l'ARAC. Comme le rappelle son secrétaire général Patrick Staat, « L 'ARAC de 2017 fait comme en 1917 la ″guerre à la guerre″ . Son combat contre les causes des guerres est sa principale raison d'être. »

 

 

Le 6 avril, en soirée, au cinéma VEO de Tulle, à l'initiative du Mouvement de la Paix, de la FSU et de l'ARAC, était projeté le film de Jean-Paul Julliand : « Ils ne savaient pas que c'était une guerre ». Bonne affluence, débat intéressant animé par Jean-Pierre Combe, du Mouvement de la Paix.

Le film sera projeté à l'automne au Rex à Brive.

Publié dans corrèze, paix

Commenter cet article